UN 14 JUILLET PLUS SOLENNEL

Un des points centraux de ces festivités publiques s’est situé, comme rituellement,sur le Firal,avec le discours du Maire, Claude Ferrer, entouré de ses Adjoints et Conseillers municipaux, au cours duquel a été du reste évoqué et récompensé le parcours exemplaire d’un des plus ardents défenseurs et propagateurs des richesse du passé de Prats de Mollo et de la haute vallée, Roger Coromines.

Comme à l’accoutumée, un bilan a été dressé des réalisations, et ont été annoncés des programmes novateurs, néanmoins menacés par les restrictions budgétaires de l’État au détriment des collectivités territoriales,(et notamment Prats de Mollo,avec son territoire le plus étendu de toutes les communes des Pyrénées Orientales, et l’abondance de ses richesses patrimoniales).
Il en est ainsi de la création d’une Société pour le développement des énergies renouvelables, de la prohibition des produit phytosanitaires, de l’intensification des échanges transfrontaliers (comme la présence réciproque et systématiques des personnalités aux manifestations respectives et aux instances de réflexion,ou les projets d’ordre culturel,historique,et touristique,)-également de la réhabilitation du toit de l’Eglise etc

la tribune officielle (ph JFP)

UNE FETE NATIONALE EN MOUVEMENT

Si la cité de Prats de Mollo a, pour fêter cet évènement annuel ,puisé les 13 et 14 juillet dans ses ressources traditionnelles (le « llevant de taule », accompagné de la cobla Tres Vents parcourant les rues pour recueillir des fonds , le feu d’artifice embrasant le Fort Lagarde et les remparts de la ville, les sardanes publiques sur les places et le Foiral, le contrapàs médiéval sur l’antique place de la Ville Haute etc ), elle a aussi tenu à inviter d’autres témoins de la vitalité des traditions catalanes..Il en est ainsi du renommé groupe chorégraphique d’Arles sur Tech, ALEGRIA qui a interprété avec entrain et élégance les plus vivantes danses du pays.

le groupe Allegria