Canigou et Soleil couchant

C’est par un article récent paru sur le quotidien départemental l ‘Indépendant que revient à la mémoire du lecteur l’évidence que la Méditerranée, vaste étendue d’eau salée qui borde tant de pays liés par une histoire plurimillénaire et un climat communs , reste toujours aussi proche et familière à tous ses riverains , méritant ainsi toujours son nom de « Mare Nostrum ».

En effet c’est, en ce début de mois, grâce à Alain Origné, astrophysicien, qu’est ainsi publiée une indiscutable confirmation optique de la réalité de ce qu’on croyait être une légende ou une galéjade , celle de la vue , au soleil couchant, autour du 9 février et du 31 octobre , du Massif du Canigou à partir de Marseille, situé à 25O kms ; un tel spectacle était en effet tenu jusqu’ à présent pour impossible, toute ligne droite tracée entre les deux passant théoriquement à 120 m au-dessous du niveau de la mer.

Cette nouvelle preuve n’a pas qu’un intérêt scientifique : une telle proximité inespérée (la voie terrestre s’étale sur près de 400 kms) réjouira, non sans émotion, les Provençaux d’origine Catalane, et notamment les Pratéens vivant en Provence. Il ne faut pas oublier en effet que la haute vallée du Tech serpente au pied du versant Sud de cet imposant massif, chargé de légendes, qui s’élève à 2.750 m, et que ses propres et plus hautes estives s’arrêtent à la limite des paysages minéraux entourant sa cime.

6

La preuve… chiffrée !!…

Observation du Canigou aux environs de Marseille le 4 fevrier 2011