LA DIADA de l’OURS

Cette année -, (la patte d’Ours une fois remise symboliquement par le Maire d’une Cité à l’autre), les spectateurs étaient plus nombreux que jamais pour accueillir les Ours, entourés de leur « équipage » (chasseurs et barbiers). Une fois harnachés et grimés entre les murailles du Fort Lagarde parmi les curieux, les trois Ours , au milieu du tumulte, des tirs à blanc et des cris d’encouragement, se sont repartis dans les ruelles et sur les places, -s’activant en courant mais jamais avec violence , dans une ambiance détendue, bon enfant et complice,- pour mâchurer, danser et jouer de leur bâton, ..avant d’être capturés et rasés par les barbiers, puis former, avec tous les protagonistes de cette vieille tradition, une fraternelle farandole ..

C’est en musique et dans le rythme que la journée avait commencé, par des sardanes et un contrapàs, précédés la veille par la dégustation d’une savoureuse « calçotada « (jeunes pousses d’oignons grillées) .

(pour un aperçu plus complet sur cette fête, voir dans ce site, -à l’onglet Actualités et la rubrique Archives- les compte rendus des mois de Février 2016 et 2017)

remise de la patte d’Ours

(photos JF Pompidor)