TRADITIONS ET FERVEUR

Le lendemain de l’Assomption est traditionnellement, dans le cadre du culte marial, fêté en Catalogne Nord, et donne lieu à des pèlerinages en l’honneur de la Vierge Marie,  comme par exemple à ND de Consolation à Collioure. A Prats de Mollo, ainsi que pour les paroisses voisines de La Manère et Serralongue, c’est à l’Ermitage de Nostra Senyora del Coral (ND du Coral), à 2 h de marche en montagne, que se rendent les pèlerins pour y vénérer, telle une relique, la statue de la « Verge Maria », miraculeusement découverte, selon la légende sacrée, par un taureau au cœur d’un chêne*.

Rituellement, ce pèlerinage commence dans la chapelle comble par une messe en catalan,-accompagnée de « goigs » (cantiques), suivie, au pied du parvis, d’un « contrapàs » et de sardanes publiques , et, après le repas champêtre pris sous les ombrages ou dans l’auberge rustique, « aplec » (rassemblement) clôturé par la « despedida » (les adieux ) , chantée avec ferveur autour de la statue sacrée logée dans le « camaril » qui domine la nef..

*voir l’intéressant article de Guillem Dalmau sur les « récits d’invention »  des Vierges nord- catalanes, dans la revue annuelle « Costabona » (n° 2/2013 – ISSN 2417-226X), éditée par l’association de sauvegarde du patrimoine « Velles Pedres i Arrels »

Un ermitage perdu dans la montagne